Que font les réseaux sociaux des comptes des défunts ?

Que font les réseaux sociaux des comptes des défunts ?

En ce jour de Toussaint nous allons aborder un sujet très fun : que deviennent les profils des personnes décédées sur les réseaux sociaux ? (Youpi, ça sent l’éclate !).

En effet si personne n’en fait la demande ou même avec certaines démarches entreprises, les données personnelles de ces personnes restent souvent à la disposition des réseaux sociaux.

Par respect pour ces personnes et aussi parce que l’on a peut-être pas envie que Facebook nous rappelle de souhaiter l’anniversaire d’un proche décédé, comment gérer la suppression de ces profils ?

 

Le cas Facebook

Voilà ce que dit Facebook : « Nous acceptons de traiter certaines demandes spéciales provenant de parents directs et vérifiés de détenteurs de comptes, y compris les demandes de suppression du compte d’un être cher décédé ».

Pour cela il faut remplir un formulaire spécialement prévu pour ce cas et fournir la preuve d’un lien de parenté. Mais quoi qu’il en soit Facebook garde quand même pour lui toutes les infos sur cette personne… belle morale Mr Big Brother. En revanche, de votre côté aucune chance de récupérer les photos de votre proche ou toute autre information personnelle.

A l’issue du formulaire vous avez deux options :

  • demander la fermeture définitive du compte,
  • ou demander à ce que le compte soit transformé en mode “mémoire” qui supprime certaines informations et modifie les paramètres de confidentialité. Le mur reste ainsi actif pour les contacts déjà confirmés pour permettre aux amis et à la famille du défunt d’y écrire leurs pensées… un peu moyen à mon goût…

 

Le cas Twitter

C’est un peu la même logique que Facebook : demande de suppression de compte (via mail, fax ou courrier, mais pas de formulaire) + preuve de lien de parenté.

En revanche, Twitter donne une copie des Tweets au membre qui a fait la demande de retrait.

 

Le cas Viadeo

De son côté Viadeo déclare ne garder aucune information sur le compte d’un défunt.

En revanche, sauf décision de justice, Viadeo ne fournit aucune donnée personnelle de ses membres.

 

Le cas Google

Vous devez envoyer une demande de fermeture de compte par fax ou par la poste et fournir une preuve du décès de la personne dont vous voulez fermer le compte.

Pour l’accès à la messagerie ou les informations personnelles du défunt, Google ne donne pas beaucoup d’informations et  détaille quelques peu la procédure que pour un seul de ses services : Gmail. Enfin détaille… il stipule « si l’un de vos proches est décédé et que vous avez besoin d’accéder à sa messagerie, il se peut, dans de rares cas, que nous soyons en mesure de communiquer le contenu du compte Gmail à un représentant autorisé de l’utilisateur ».

Plus d’informations ici : Accès à la messagerie d’une personne décédée

 

Allez, bonne journée ! ;)

 

Ce contenu vous a intéressé ? Partagez le !

Matthieu Ladiray

Après diverses expériences dans le WEB dont la création d'un site de e-commerce et le management d'une trentaine de sites Internet dans le secteur banque/assurance, je suis aujourd'hui gérant de l'agence e-marketing TacTicWEB. Le rôle de TacTicWEB est de générer sur votre site un maximum de trafic qualifié, optimiser vos taux de transformation et fidéliser vos clients. Pour cela nous maîtrisons l'ensemble des leviers e-marketing : référencement naturel (SEO), gestion de campagnes Google AdWords (SEM), gestion des réseaux sociaux (SMO), création de contenu WEB, ergonomie WEB, click tracking, AB testing...

Tous ses articles - Site de l'auteur

Follow Me:
TwitterFacebookPinterestGoogle Plus

Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *