J’ai pas envie : le site qui vous file un coup de main bande de fainéants !

J’ai pas envie : le site qui vous file un coup de main bande de fainéants !

J’ai reçu la semaine dernière un dossier de presse très sympa pour le lancement d’un nouveau site au concept tout aussi intéressant. Ni une ni deux, j’ai contacté Lorenzo Nuccio pour nous faire partager son concept et sa vision sur le lancement d’un service sur le WEB : J’AI PAS ENVIE

 

Salut Lorenzo, avant d’entrer dans le vif du sujet peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

Salut Matthieu, en quelques mots : Lorenzo Nuccio, 29 ans, un parcours 100% web depuis 8 ans maintenant.
J’ai démarré en 2005 chez PriceMinister en tant que Chef de Produit puis Responsable de Pôle marketing pendant 4 ans. J’ai ensuite pris la direction marketing d’Happyview.fr, le tout 1er e-opticien français à l’époque. Et au milieu de tout ça, une 1ère expérience entrepreneuriale dans le conseil (web bien sûr !) peu concluante mais extrêmement formatrice.

 

Tu as donc lancé le site « J’ai Pas Envie », peux-tu nous présenter le concept ?

J’aiPasEnvie.com c’est un site qui te permet de déléguer tout ce que tu n’as pas envie de faire ou que tu ne sais pas faire,  au prix que tu veux !
Pas envie de faire le ménage, la cuisine, monter un meuble, remettre un coup de blanc sur les murs du salon,… Ce que tu veux !
En bref, J’ai Pas Envie vient t’offrir une alternative là où il n’y en avait pas.

Sur la forme, c’est très simple : tu expliques ton besoin et tu proposes un prix. En parallèle, les personnes qui sont intéressées te proposent de s’en charger. Il te reste juste à choisir la personne qui te convient en fonction de différents critères : prix, avis, compétences, niveau de vérification du profil,…

 

D’où t’es venue l’idée ?

A l’époque je réfléchissais à ce que j’aimerais faire de ma vie (j’avais quitté mon emploi il y a peu). J’avais pas mal d’idées d’entreprises mais rien de bien transcendant et je me répétais du coup la seule chose qui était claire pour moi « j’ai pas envie de faire quelque chose qui ne m’amuse pas ». Ces mots ont finalement résonnés autrement et j’ai pris conscience qu’il y avait beaucoup de chose que je n’avais pas envie de faire… au quotidien !
L’idée était née. Ensuite la marque s’est imposée comme une évidence !

 

Combien de temps il t’a fallu pour mettre en place le projet ?

L’idée a tout juste un an. La 1ère semaine j’ai tenté en vain de me convaincre que monter un concept pareil était un pari fou (par ailleurs je savais à quel point il est difficile de monter une activité CtoC viable), j’ai passé les 11 mois ½ suivant à plein temps sur ce projet pour finalement lancer le site le 13 mai dernier.

 

Est-ce qu’il t’a fallu beaucoup de moyens financiers pour mener à bien ce projet ?

Nous avons dépensé environ 30 000€ pour sortir le site, c’est une somme conséquente pour une startup qui démarre avec des fonds limités. Le juridique (étude de faisabilité, conditions générales, etc.) a été un pôle de dépenses important. Par ailleurs fin 2012, une fois le concept et le business model bien définis, j’ai fait le choix de créer une équipe et d’intégrer une pépinière d’entreprises alors que le développement technique n’avait pas même démarré. C’est un choix coûteux mais avec un peu de recul je pense que c’était l’une de mes meilleures décisions ! Il est primordial selon moi de travailler dans un environnement dynamisant (équipe et lieu), particulièrement quand on démarre.

 

Quelles ont été les étapes charnières dans la conception du projet ?

La 1ère étape mais aussi la plus longue a été la définition du business model – et plus largement du business plan – qui s’est étalée de juin à novembre.
6 mois pour définir son modèle, c’est long, très long ! Mais cela m’a évité de monter un projet mort-né car mes 2 premières versions du BP étaient vouées à l’échec… On n’imagine pas le nombre de décisions stratégiques à prendre derrière un site d’apparence aussi simple.

2ème étape, le jour où j’ai trouvé mon associé CTO. Il m’aura fallu plus de 3 mois pour trouver la bonne personne… et je pense avoir trouvé plutôt vite !

La 3ème  étape a été le lancement du site, un grand moment de joie qui dure le temps d’une journée. Le lendemain j’avais déjà le nez dans les prévisions et les optimisations urgentes.

Prochaine étape, la levée de fonds !

JaiPasEnvie


Que comptes-tu faire pour faire découvrir ton concept ?

Nous devons tenir dans des coûts d’acquisition bas car nous sommes sur un modèle économique où notre revenu par client est faible. Je ne pense donc pas que les canaux classiques tels que le SEM, le display ou l’e-mailing soient les canaux à privilégier dans notre cas. Il nous faut être créatif et ça tombe bien c’est ce qui m’a motivé à partir sur ce projet !
En dehors des relations presse, dans lesquelles je crois beaucoup, je souhaite me concentrer sur deux types d’actions :
– des actions ROIstes qui auront pour but de faire grossir le volume de missions proposées sur le site
– des actions de com’ et CRM qui auront vocation à développer l’adhésion et la sympathie à la marque. De là découlera le bouche à oreille et la viralité.
Nous avons une force sur laquelle nous devons capitaliser, c’est notre marque !

 

Y a-t-il une question que je ne t’ai pas posée et à laquelle tu aurais aimé répondre ?

Un petit complément d’info sur notre modèle économique : le site est totalement gratuit pour les clients. J’ai Pas Envie se rémunère en prélevant une commission auprès des personnes qui réalisent les missions, à l’image d’une marketplace classique qui prélève une commission au vendeur.

Merci Matthieu !

Merci beaucoup Lorenzo d’avoir pris le temps de répondre à ces questions.

 

Lien vers le site : J’aiPasEnvie.com

 

One comment

  1. Article très intéressant, la prochaine fois où je ferai la feignasse, j’y penserai.

    Bon Dimanche !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Aujourd’hui, j’ai envie de dire merci ! | Monter son business - [...] articles à lire absolument ! Les nombreux blogueurs que je lis régulièrement, à découvrir ici. Matthieu Ladiray qui partage …
  2. J’ai pas envie : le site qui vous file un coup de main bande de fainéants ! | Webseonews - [...] Lire la suite: J’ai pas envie : le site qui vous file un coup de main bande de fainéants …